Mardi 15/09 à 20 h : Cali nous entraîne en cavale !

Mardi 15/09 à 20 h : Cali nous entraîne en cavale !

Mardi 15/09 à 20 h : Cali nous entraîne en cavale ! 1280 720 Foire de Pau

On croit tout savoir de Cali : son succès (faussement) immédiat, son histoire personnelle marquée par le décès prématuré de sa mère lorsqu’il avait six ans, son attachement à sa belle région et sa ville natale de Vernet-Les-Bains, ses concerts fleuves qui le laissent à la limite de l’épuisement (car il est ainsi, il donne tout sans compter, jamais).

Ce que l’on sait moins, c’est qu’il est un artiste, au sens large du terme et que le format de la chanson est bien trop réducteur pour ne fût-ce qu’entrevoir les contours de la qualité de son expression.

Écrivain, metteur en scène, acteur, chanteur et compositeur, il est multiple et prolixe, fuit les classifications et n’a de cesse que d’échapper au formatage en règle d’une société du loisir friande de cases et de nomenclature.

Cavale son dernier album est né de cette volonté, pour la première fois, d’embrasser les multiples facettes de son art, car Cavale n’est pas qu’un recueil de chansons, c’est également un court métrage, une nouvelle et un livre ; pièces d’un puzzle multiple aux clés disséminées qui se révèle dans sa cohérence en prenant connaissance de l’ensemble.

Une oeuvre d’art protéiforme, exigeante et sincère, où la remise en question et le sens de la vie sont au centre du questionnement.

« Je suis très excité de repartir sur la route avec un nouveau disque, une nouvelle équipe, une nouvelle vie. Un vrai gamin ! » s’enthousiasme l’artiste. « Les nouvelles chansons parlent surtout d’amour et de lumière. De jeunesse sauvage, et de course effrénée vers la pureté. Ce n’est pas un hasard si le mot heureux revient et revient encore dans les textes. J’ai écrit la musique avec un jeune pianiste de génie, Augustin Charnet, compositeur touche-à-tout, surdoué, notamment avec les dernières technologies. Il m’accompagnera sur la route avec deux autres musiciens dans une formule inédite pour moi. Cette nouvelle meute ivre de folle jeunesse m’offre aujourd’hui des perspectives tellement excitantes.
Cavale, ça veut dire s’échapper ! »